Intrigue #1

L'indépendance des Fourbes

Il a suffit d’une nuit. Une seule. Et le fragile équilibre de l’Echiquier a été réduit à l’état de cendres : Les Fourbes viennent de revendiquer leur indépendance. Du côté des Avides et des Belliqueux, c’est la panique totale ce matin, impossible de savoir exactement à quel point les dégâts sont graves, d'autant que certains Fourbes ont été surpris à faire usage de dons... Alors qu'Aquaworld et Trickyland sont sur le pied de guerre, Mazecity est en effervescence, organisant sa première élection afin d'élire son futur dirigeant.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Ce qu'il faut savoir

► Nous sommes en hiver ! N'oubliez pas d'inscrire la date dans vos titres de RPs !
► Avatars de 200x320
► Vous avez un délai de 10 jours pour faire votre fiche.
► Pour prendre un personnage prédéfini, inscrivez-vous sous son nom et envoyez un MP à un administrateur.
► Hentai, yuri & yaoi sont autorisés, mais ce n'est en aucun cas le thème principal du forum ! Néanmoins, même si aucune restriction n'est de mise concernant votre âge, nous vous demanderons d'être âgé de minimum 16 ans pour poster/participer à un RP de ce type (Cfr. règlement pour plus d'informations).
► Votre personnage doit être âgé de minimum 18 ans ! Tout personnage en dessous de cette moyenne d'âge ne pourra pas être validé (cfr. règlement pour plus d'informations).

Nos copains

Petites annonces des membres

Envoie un MP à Sara pour faire passer ton annonce ici ~.
©linus pour Epicode
L'Echiquier



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Bastet - Terminé

avatar
Bastet
✘ Coups joués : 1
✘ Surnom : Bastet. Ou à votre convenance.
✘ Don : Contrôle les chats.
✘ Liens : Présentation
✘ Localisation : Chez les Belliqueux.
Date d'inscription : 04/04/2017
Points : 10
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Bastet - Terminé  Mer 5 Avr - 17:25

avatar2

J'ai tout perdu avec le jeu, je veux au moins garder la réalité.

nomAucun
prénomBastet
âge18 ans
époqueEgypte antique
sexeFéminin
nationalitéÉgyptienne
situation conjugaleCélibataire
ClanBelliqueux. Côtoyer le monde "moderne" me met mal à l'aise. Je me sent le besoin de retrouver mon temps et mon propre monde.
avatar1caractère
Don : Bastet peut se glisser dans les pensées des chats, consulter leur mémoire immédiate ou prendre l'apparence d'un chat tigré (pour trois postes maximum). Cependant, ce don risque de devenir permanent s'il est utilisé trop longtemps. Bastet oublierait son humanité.

Qualités :
Affectueuse
Courageuse
Dynamique
Indépendante
Intrépide
Loyale
Influençable
Sensible

Défauts :
Crédule
Fière
Indomptable
Mesquine

Préférences : La vérité. Les fleurs. Les chats. Les objectifs. L'indépendance. Gagner. Law.
Par tous les dieux, j'ai vraiment écrit ça ?

Antipathies : L'échiquier. Le désordre (autant matériel qu'humain). Les défaitistes et la défaite. Les tricheurs. Les menteurs. Et les chiens.
avatar1physique
▬ ft. Seychelles de Axis Power : Hetalia


Carnation : Halée

Taille : 1m57

Corpulence : Menue et athlétique

Cheveux : Bruns

Yeux : Bruns

Signe(s) distinctif(s) : Non
avatar1histoire
J'ai vu le jour en Égypte. Plus précisément en Basse-Egypte, à Memphis. Je ne connais pas ma date de naissance exactement, puisque j'ai apprit il y a peu que vous les comparez à la naissance d'un certain Jésus-Christ, ce qui me laisse entièrement perplexe. Il me semble que vous appelez cette époque "l'Ancien Empire", expression difficile à comprendre lorsque l'ancien est (ou était) mon présent. En temps que cousine éloignée du grand pharaon Khéops, j'avais un statut privilégié. J'étais considérée comme noble par certain, dont moi même. Pour d'autres, j'avais du sang divin, à l’instar de Khéops, puisque c'est ainsi dans mon pays : nos monarques avaient le pouvoir en raison de leurs ancêtres. Que voulez-vous, on est libre de croire ce que l'ont souhaite.

Cependant, cet accès à l'argent m'a très vite plongée dans les paris. Mon frère m'y a essayée, prétextant que je devais bien en faire quelque chose. Or, alors, je le suivais aveuglément. Beaucoup considéraient que les femmes devaient être sous la domination d'un homme : père, proche ou mari. Mon père était mort, certainement empoisonné par un ambitieux qui souhaitait se rapprocher du sommet de la pyramide sociale, et j'avais échappé au mariage par je ne sais quel miracle. Malheureusement, le jeu, ou plutôt les émotions qu'il provoque, ont quelque chose d'addictif. J'ai peu à peu augmenté les sommes mises en jeu, incapable de me maîtriser. Constamment, une voix me disait : "Il faut que tu arrêtes". Je perdais trop. Mais, chaque fois, une seule réponse me venait : "Et si c'était aujourd'hui que tu gagnais gros ?".

Alors bien sûr, il fallait si attendre, il fut un jour où ont afflué les dettes. Je ne pouvais plus payer, ou du moins pas entièrement. Ils m'ont pris tout ce qui me restait. Ils ? Ceux qui relevaient les impôts pour notre bien aimé Khéops, bien sûr. Je n'en étais pas à l'abri malgré notre parenté. Puis vinrent les parieurs auxquels je devais cet argent. Sur mes murs, chaque matin, des messages, des menaces écrites avec tant de violence que les lire me donnait l'impression d'être véritablement devant eux. Mais je n'y avais pas prêté si attention que cela, pensant qu'ils n'iraient pas jusqu'au bout. A tord. Ils avaient promis de me tuer. Ils ont pris mon frère à ma place. Je suppose que c'était une erreur (si la nuit porte conseille, elle est également menteuse), mais j'étais incapable de suivre un résonnement correct du début à la fin. J'ai donc suivi la seule issue possible : la fuite.

Inutile de préciser que la vie paysanne n'était pas faite pour moi. Mon cœur en miettes ne m'aidait en rien. Je ne savais pas comment m'en sortir. Sans fortune, sans famille, sans repère, sans dignité. Et je ne sais toujours pas comment j'aurais fait si la lettre ne mettait pas parvenue.

Un pion. Un simple pion. Je ne reconnaissais pas ce jeu. "Qu'est-ce donc ?" Des échecs. "Oh, non merci. J'ai eu assez d'échecs pour une vie entière." Dommage, je n'avais aucun choix à faire. Ma tête percuta lourdement le sol. J'ai fermé les yeux pour échapper à la douleur du choc et à la brûlure du sable chaud.

Je ne les ai rouvert que pour constater où j'étais. Et encore, la lumière, les couleurs m'obligèrent à les refermer. En proie au vertige, je n'ai pas quitté la position assise. Les interrogations tournaient dans mon esprit, tout autant que ma tête. J'arrive simplement à une conclusion : "Je veux partir d'ici, même si c'est pour retourner dans les champs." Je ne voulais rien savoir, bien que l'on essayât de me l'expliquer. Ça ne pouvais pas être réel. Un rêve s’envole si facilement, il suffirait d'un rien pour le faire fuir. Mais celui-ci était différent. J'ai reperdu connaissance presque aussitôt. Ou bien après un certain temps, peut-être. Je ne m'en souviens pas vraiment.

Toujours est-t-il qu'un quart de lune plus tard, à ce que l'on m'a dit, j'étais chez les Belliqueux. J'ignore comment je m'y suis rendue. C'était dans une sorte d'infirmerie que je me suis réveillée. Il faisait sombre. Une nuit de nouvelle lune. Les étoiles, simples points lumineux derrière une substance inconnue, ne me permettaient pas de voir correctement. Autour de moi, l'impression d'une cage. Je n'étais pourtant pas claustrophobe, mais j'avais du mal à respirer. Je devais sortir. Je me suis hâtée de me lever, mais j'ai attendu que mes yeux s'habituent à l'obscurité. J'ai aperçu quelqu'un sur un lit voisin et sa vision renforça ma motivation. J'ai voulu de nouveau essayer de m'enfuir, totalement terrifiée. Ma plus grave erreur a été de partir par le couloir. J'étais discrète, certes, mais d'autres pas y résonnaient. Je n'avais pas le temps de regagner la salle où j'étais peu avant. Je me résigne à rester.

Il s'appelait Lawrence. Mes émotions étaient probablement lisibles sur mon visage. Peur, tristesse, espoir... Et lui affichait un air qui semblait me dire : "ce n'est pas trop tôt". Il m'a aidée à allez mieux, m'a enseigné ce que j'avais honteusement dénigré. Peu à peu, j'ai réussi à me redresser, malgré ce monde qui mélange tant de cultures, à rechercher la fierté disparue par le passé. Fière de quoi ? Fière que quelqu'un ne pense pas de moi que je sois un cas désespéré ? Que ce quelqu'un soit un leader ? Ou juste parce que c'était Law ? Je ne m'en souciais pas. Mes sentiments sont venus ensuite, avec le temps. Quand ? Comment ? Je l'ignore. Mais l'unique question qui me préoccupe aujourd'hui reste "Le lui avouerais-je un jour ?"...
Un rêve ne vaut aucune certitude.
avatar1autres
Pseudonyme : Blanche.
Âge : 16 ans.
Informations diverses : Y a-t-il quelqu'un ici qui partage ma passion des cookies ?
Parrain/marraine ? : Non merci.
©linus pour Epicode
avatar
Pièce MaîtresseAdmin
✘ Coups joués : 133
Date d'inscription : 20/04/2015
Points : 224
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bastet - Terminé  Ven 14 Avr - 19:37

Salut salut ! Déjà je suis très heureuse de voir l'arrivé d'un prédéfini aussi mignon <3 . Je te souhaite donc un grand bienvenue (même si nous nous sommes déjà croisé et que j'ai eux tout le loisir de te le souhaiter %D). Un de plus ça fait toujours plaisir :D .



Mais venons en au fait, comme nous te l'avons dis à coté, cette fiche présente certaines faiblesses sur lesquels nous aimerions que tu repasse un peu histoire de solidifier ce personnage.

---Déjà : d'un point de vu global, cela semble très très rapide et survolé au niveau de l'histoire. Aussi si tu peut revenir un peu plus précisément sur certains événements importants, notamment sur les événements principaux de l'histoire, cela n'en serait que mieux. Principalement cela sera plus fluide et on comprendra mieux ton personnage, qui la semble très détachée de tout ce qu'elle vit et pour laquelle on ne comprend que très peu son point de vu sur le moment, puisqu'il est que très peu explicité. Globalement on comprend pas assez le personnage par manque de développement, ce qui donne l'impression d'un personnage "sans âme" (et ce même si ce n'est pas ce que tu as en tête j'en suis certaine). Donc voilà pour le premier point !

---Le second point est historique : certains points de l'Egypte antique sont tellement éludée que cela semble frôler l'incohérence historique. Sur ce point j'ai relevé plusieurs éléments. Déjà, il a été très compliqué qu'on tag sur la maison de Bastet. A l'époque, l'écriture étant considéré comme sacrée, déjà elle n'est connue que des éminences religieuses et/ou politique de la civilisation (tant pour la lire que pour l'écrire) mais si quelqu'un a osé faire ça c'est que déjà il avait une faible estime de la religion, et que derrière il avait ce qu'il fallait pour passer entre les mailles d'un filet d'une chasse à l'homme (cette personne étant alors accusée de blasphème et poursuivie pour être punie). Et dans un second point, ce qui me semble totalement oublié est que Bastet est aussi le nom d'une Déesse égyptienne. Qui plus est, Khéops dans son époque, ou la déesse était peu connu, a érigé un temple pour cette dernière, temple qui restera 600 ans plus tard le temple principal de son culte. De ce fait, si le personnage était né avant, ou quand le culte est répandu donc après 600 ans nous aurions comprit que cet élément soit passé sous silence. Cependant là c'est compliqué :/ . D'une manière ou d'une autre cela a impacté sa vie au quotidien. Là c'est donc a toi de choisir comment (tout en restant cohérent vis à vis de l'époque) mais pas du tout l'évoquer (même rapidement) me semble compliqué :/ . D'un point de vu général, cela donnait une sensation étrange à la fiche, comme si on se retrouvait face à un personnage contemporain, né il y a 3000 ans xD, tant sa mentalité et la manière dont elle a vécu n'a pas dans de différence avec la notre. Donc a ce niveau là, un peu plus marquer son époque (sans pour autant tout aborder... cela demanderait un travail ridiculement énorme à imposer dans un forum xD) notamment vis à vis des manière de voir (l'écriture par exemple) comme la religion semble un passage compliqué à éviter pour un personnage historique.

---Enfin : un simple conseil pour la fin. N'hésite pas à développer le passage dans l'Echiquier, notamment vis à vis de ton lien de prédéfinit (toujours en restant cohérent vis à vis du prédéfini de Lawrence). Cela pourrait mieux asseoir le personnage dans l'univers.



Donc en résumé : attention à pas passer trop vite sur l'histoire et à pas passer trop vite sur l'Histoire (je suis un peu fière de moi %D). Mais voilà en soit la base y est, y a juste une ou deux pierres mal placées et des finitions qui manquent. Mais c'est pas loin !

Encore une fois, si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à nous contacter ! En espérant que tu te plaise parmi nous <3 !

♘♘♘♘♘♘♘♘♘♘


Ne me contacte pas sur ce compte, je ne suis qu'un PNJ !

Pour toute question, dirige-toi plutôt vers un membre de l'équipe administrative !

Administrateurs : Sara Andersen & Elisabeth Von Frayner



avatar
Pièce MaîtresseAdmin
✘ Coups joués : 133
Date d'inscription : 20/04/2015
Points : 224
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Bastet - Terminé  Lun 1 Mai - 10:52

Ma petite Bastet ♥

Comment avance ta fiche ?

Tiens-nous au courant lorsque tu as terminé d'apporter les modifications nécessaires !

Bisouuus ~

♘♘♘♘♘♘♘♘♘♘


Ne me contacte pas sur ce compte, je ne suis qu'un PNJ !

Pour toute question, dirige-toi plutôt vers un membre de l'équipe administrative !

Administrateurs : Sara Andersen & Elisabeth Von Frayner



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bastet - Terminé  

Bastet - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Bastet? C'est pas le nom d'une déesse égyptienne ça ? [PV Bastet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’Echiquier :: Administration :: Mise en Jeu-