Intrigue #1

L'indépendance des Fourbes

Il a suffit d’une nuit. Une seule. Et le fragile équilibre de l’Echiquier a été réduit à l’état de cendres : Les Fourbes viennent de revendiquer leur indépendance. Du côté des Avides et des Belliqueux, c’est la panique totale ce matin, impossible de savoir exactement à quel point les dégâts sont graves, d'autant que certains Fourbes ont été surpris à faire usage de dons... Alors qu'Aquaworld et Trickyland sont sur le pied de guerre, Mazecity est en effervescence, organisant sa première élection afin d'élire son futur dirigeant.
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Ce qu'il faut savoir

► Nous sommes en hiver ! N'oubliez pas d'inscrire la date dans vos titres de RPs !
► Avatars de 200x320
► Vous avez un délai de 10 jours pour faire votre fiche.
► Pour prendre un personnage prédéfini, inscrivez-vous sous son nom et envoyez un MP à un administrateur.
► Hentai, yuri & yaoi sont autorisés, mais ce n'est en aucun cas le thème principal du forum ! Néanmoins, même si aucune restriction n'est de mise concernant votre âge, nous vous demanderons d'être âgé de minimum 16 ans pour poster/participer à un RP de ce type (Cfr. règlement pour plus d'informations).
► Votre personnage doit être âgé de minimum 18 ans ! Tout personnage en dessous de cette moyenne d'âge ne pourra pas être validé (cfr. règlement pour plus d'informations).

Nos copains

Petites annonces des membres

Envoie un MP à Sara pour faire passer ton annonce ici ~.
©linus pour Epicode
L'Echiquier



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

♦ Andersen Sara | Il n'y a pas de lumière sans ombre

avatar
Sara AndersenAdmin
✘ Coups joués : 99
Date d'inscription : 28/10/2015
Points : 100
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ♦ Andersen Sara | Il n'y a pas de lumière sans ombre  Jeu 29 Oct - 0:07

Andersen Sara
ft. Touko de Pokémon
Âge : 21 ans.
Sexe : Féminin.
Nationalité/origines : Norvégienne.
Situation conjugale : Rien, nothing, nada
Epoque : ...
Clan : Avide.
Don : Contrôle des ombres. Sara peut se fondre dans n'importe quelle source d'obscurité et ne faire qu'un avec elle. Ainsi donc, elle peut utiliser votre ombre à vos dépends ou se cacher dans un coin sombre pour mieux vous égorger au détour d'une ruelle. Cependant, au fur et à mesure qu'elle utilise son pouvoir, la jeune femme tend à disparaitre, devenant peu à peu immatérielle durant un laps de temps plus ou moins court après chaque utilisation. Ainsi donc, plus le laps de temps durant lequel elle l'utilise est long et plus elle disparaît.


Carnation : Translucide.
Taille : 1m61.
Corpulence : Fine et Athlétique
Cheveux : Long et brun
Yeux : Bleus
Signe(s) distinctif(s) : Tatouage en forme de flocon de neige au creu du poignet, tendance à devenir immatérielle.
Discrète
Autoritaire
Rusée
Enjouée
Pragmatique
Cruelle
Ingénieuse
Calculatrice
Sournoise
Intuitive
Froide
Rancunière

Histoire : – Sara ! Descend ma chérie, on passe à table !

Casque sur les oreilles et concentrée sur le petit écran lumineux face à elle, la jeune fille n’avait pas entendu sa mère et même si c’était le cas, elle ne descendrait pas. Elle avait beau avoir changé de lycée, les rumeurs étaient toujours les plus rapides et avant qu’elle ait pu essayer d’aborder qui que ce soit, ce nouveau monde serein lui avait été une fois de plus refusé. Bien sûr, elle ne pouvait pas en parler à ses parents, les pauvres. Ils avaient tellement souffert l’année passée de savoir que leur adorable petite fille était en fait la cible préférée de tout un panel d’adolescents hostiles. Ils s’étaient sentis coupables de n’avoir rien vu et s’étaient empressés de la changer d’école. Des perles salées roulèrent sur ses joues, impuissante. Elle avait beau avoir voulu changer rien n’y faisait, partout où elle allait, il y avait des gens pour la détruire quoiqu’elle fasse. Essuyant les traces sous ses yeux, elle continuait néanmoins imperturbable. En vrai, elle n’était peut-être personne, mais en ligne au moins, elle était respectée. Finalement, c’était encore dans ce monde ou rien n’était réel qu’elle se sentait pleinement en vie, elle avait quelques amis, des admirateurs … Des fois, elle se demandait pourquoi elle devait encore revenir au monde réel.

Ce jour là, rien n’était vraiment différent des autres. A l’exception peut-être des brimades qu’elle subissait. Après un cours, le professeur principal l’obligea à rester avec quelques autres élèves pour finir les travaux de la journée. Mais, pendant quelques minutes, elle dut se rendre dans une autre salle et c’est à ce moment là que les trois autres élèves se retournèrent, méfiante comme toujours et se sentant une nouvelle fois traquée, Sara prit ses affaires et prit la direction de la sortie. Malheureusement, l’un des garçons présent obstrua le chemin tandis que le second pris ses bras dans ses mains et la pressa contre le mur le plus proche, l’empêchant complètement de bouger, le garçon qui lui avait bloqué le passage s’approcha et passa ses mains sous son haut, murmurant des insanités. Mais comme cela n’était bien sûr pas suffisant, riant et sortant son portable de son sac, la seule autre fille présente, au lieu de l’aider, filma toute la scène. Les doigts du garçon descendaient de plus en plus et des larmes coulèrent sur les joues de la Norvégienne. « Pourquoi ? » pleura-t-elle. Dans le couloir, les talons du professeur se firent entendre et sa proximité mit fin à cette horreur, les autres élèves partirent comme si de rien était, la laissant chancelante à même le sol, souillée.

En rentrant, elle s’enferma dans la salle de bain de longues heures. Elle se sentait si sale, qu’une simple douche ne suffisait pas à faire partir cette sensation horrible sur sa peau. Elle frotta tellement et si fort qu’elle s’arrachait par endroit des morceaux de peau. Et bien sûr, encore une fois, elle ne descendrait pas à table avec ses parents. Elle n’avait plus la force de faire semblant. Quand elle se réveilla le matin suivant l’agression, son choix était fait. Pas question d’aller en cours, et pas question de rester sous le toit familial. Préparant un sac et réunissant ses économies, la jeune femme quitta pour de bon son domicile. Pendant un an, elle vécut de ses économies et de petit boulot à droite à gauche, bizarrement, mis à part quelques hommes bien lourd, le monde du travail lui semblait plus ouvert que celui cruel des études.

Deux ans plus tard, en rentrant dans son minuscule appartement, une lettre était posée sur son lit. Sa première réaction fût bien sûr de vérifier les fenêtres, comment avait-elle pu atterrir là ? Personne d’autre qu’elle ne possédait la clé et le lit était bien trop loin de la porte d’entré pour qu’elle puisse être posée là par hasard. Le seul moyen semblait encore d’analyser cette enveloppe. Quand elle la prit en main, elle constatât tout de suite que c’était une pochette surprise, il y avait quelque chose d’autres qu’une simple lettre là dedans. Prise d’une anxiété curieuse, la jeune femme tira sur la colle de l’enveloppe avec ses doigts fébriles. Lorsque la ligne entière de colle céda sous la pression, le contenu tomba sur le lit. Une pièce d’échec. Une tour plus exactement. Sara prit la pièce dans ses mains et l’examina sous tous ces angles. Était-ce une blague de mauvais gout ? Il n’y avait rien d’autre, pas un mot d’explication, rien. Haussant les épaules, la jeune femme se rendit dans sa salle de bain, la pièce toujours en main, elle la posa sur le lavabo avant de se rincer le visage. Sa tête était douloureuse et sa vue se brouillait. Elle se sentait plutôt patraque et faible.

Une minute plus tard, sa tête heurta le sol et dans sa chute, la seule chose qu’elle avait été capable d’attraper était cette pièce d’échec. Combien de temps avait-elle passé dans les pommes ? Une heure ? Un jour ? Peu importe. Ses yeux s’ouvrirent sur le monde extérieur, un jardin de fleurs plus exotiques les une que les autres et un personnage étrange lui souhaitant la bienvenue. Elle le prit pour un fou. Elle comptait bien appeler la police pour signaler ce kidnapping. Elle se maudissait d’être de nouveau la cible d’un pervers, ou pire encore d'un psychopathe. Au début, elle n’avait prêté qu’une oreille discrète à son discours mais la réalité de ce monde avait finit par s’imposer d’elle-même. Elle n’était plus en Norvège. Rien que la température lui permettait de l’affirmer. Petit à petit, au fil des jours, son esprit se fit à cette réalité. D’autant plus que par hasard, elle se découvrit la capacité de se dissimuler dans l’ombre. Elle craignait énormément ce pouvoir car elle se sentait disparaître, comme gommée petit à petit de la réalité. L’échiquier était un monde impitoyable auquel il fallait mener un coup d’avance.

Un an après son entrée dans le jeu, elle rencontra une jeune femme belliqueuse qui voulait rentrer chez elle. Et comble de l’horreur, il s’agissait de son ex-camarade de classe. Pourquoi ici ? Pourquoi maintenant ? Sara ne voulait plus quitter ce monde alors qu’elle ne parlait que de cela. Saisissant un objet contondant à proximité, la jeune femme se projeta dans l’ombre de la jeune femme et en sortant, d’un geste net et précis, lui trancha la gorge. L’on dit souvent que la première fois est toujours la pire, pourtant, voir ses yeux effrayés, son corps sans vie se vider de son sang à ses pieds lui fournit une émotion qu’elle n’avait jamais ressenti. Si elle devait la définir, elle dirait surement que c’est de l’amour. Elle qui ne l’a jamais vraiment connu, elle aime le meurtre, le sang. Et ceux qui se dresserait sur son chemin le regretterait aussitôt. Elle maîtrisait maintenant ce pouvoir qu’on lui avait offert et comptait bien s’en servir pour parvenir à ses fins. Jamais elle ne quitterait cet endroit merveilleux et tout ceux qui n’étaient pas d’accord finirait par l’être … Dans la mort.
Pseudonyme : Chiibi.
Âge : 21 ans.
Commentaire : Coup d'foudre ! ;w; ♥
J'espère que ça gêne pas que j'ai pris une prédéfinie, mais j'ai été charmée par son don et son caractère ! Je lui serai fidèle, promis ! ♥


Dernière édition par Sara Andersen le Ven 30 Sep - 12:04, édité 3 fois
avatar
Alice LiddellAdmin
✘ Coups joués : 158
✘ Surnom : l'Étourdie
✘ Don : Maitrise de la réalité
✘ Liens : Wonderland
Alice's World

✘ Localisation : Aquaworld
Date d'inscription : 27/10/2015
Points : 181
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ♦ Andersen Sara | Il n'y a pas de lumière sans ombre  Jeu 29 Oct - 0:38

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!

Ahem, je recommence.

Bienvenue ! Ravie de voir une nouvelle recrue sur le forum ! Et d'autant plus ravie que Sara t'ai tapé dans l'oeil ! Si tu as des questions surtout n'hésite pas à mp ou à passer sur la cb ou à la poser dans la partie question ou... euh... ben c'est tout en fait, mais je serai ravie d'y répondre dans tous les cas ! ♥

Voilà, voilà, encore bienvenue ! /o/

♘♘♘♘♘♘♘♘♘♘

Merci Sara ♥
Je domine le monde en #669966
avatar
William E. Kuryan
✘ Coups joués : 17
Date d'inscription : 28/10/2015
Points : 17
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ♦ Andersen Sara | Il n'y a pas de lumière sans ombre  Jeu 29 Oct - 11:09

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche de présentation.

♘♘♘♘♘♘♘♘♘♘

avatar
Sara AndersenAdmin
✘ Coups joués : 99
Date d'inscription : 28/10/2015
Points : 100
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ♦ Andersen Sara | Il n'y a pas de lumière sans ombre  Jeu 29 Oct - 22:59

Bonsoir !

J'ai terminé mon histoire, j'espère qu'elle convient au personnage ♥
Merci pour votre accueil, je vous aime déjà !

♘♘♘♘♘♘♘♘♘♘


Ne laisse jamais les ombres d'hier, obscurcir la lumière de demain.
avatar
Alice LiddellAdmin
✘ Coups joués : 158
✘ Surnom : l'Étourdie
✘ Don : Maitrise de la réalité
✘ Liens : Wonderland
Alice's World

✘ Localisation : Aquaworld
Date d'inscription : 27/10/2015
Points : 181
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ♦ Andersen Sara | Il n'y a pas de lumière sans ombre  Jeu 29 Oct - 23:23


Joue, joue, joue et pleure, pleure, pleure. Souffre, souffre, souffre et tue, tue, tue. Ton monde était impitoyable et te voilà devenue peut-être même plus cruelle que la réalité ne l'était avec toi. De pauvre agneau innocent et brisé, tu es passé à loup affamé et meurtrier. T'a-t-on déjà dit que le changement t'allait bien au teint ? Il y a longtemps que tu aurais dû essayer. Et qu'importe si tu sembles disparaitre peu à peu : ta vie ici, elle, est bien réelle. Alors frappe sans relâche ma douce Sara, frappe encore et encore pour leur montrer que tu n'es plus la victime mais que tu as sombré dans la doucereuse joie d'être le bourreau. Leur chute n'en sera que plus douloureuse et plus belle sera ta revanche !
Alice Liddell



OMG mais c'est beau mon dieu ! ;w; Tu as cerné le personnage à la perfection me semble-t-il et je suis ravie que notre petite Sara te soit tombée dessus, que tu aies eu ce coup de coeur et que tu sois là tout simplement  ! J'ai hâte de voir ce que tu vas nous donner en rp ! Je t'aime déjà ! Bref, j'ai donc le plaisir de te valider ♥

Maintenant que tu es validée, pense à aller remplir ton profil car il te sera bien utile ! N'oublie pas d'aller recenser ta tête ici et ton pouvoir là-bas . Tu peux également te faire pleins de petits amis pions et tenir tes aventures à jour en allant te faire un journal de bord et bien évidemment n'hésite pas à aller faire des demandes de rp ou à répondre à celles déjà présentes ! A part ça amuse-toi bien et bon jeu  ! ♥


♘♘♘♘♘♘♘♘♘♘

Merci Sara ♥
Je domine le monde en #669966
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ♦ Andersen Sara | Il n'y a pas de lumière sans ombre  

♦ Andersen Sara | Il n'y a pas de lumière sans ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» Ecaterina Sara Robertson ♦ Lost in an image
» Gronde la Tempête au-dehors... [Orme Aryssie & Ulrich Andersen]
» Kuat, lève-toi ! [Darth Araya & Ulrich Andersen]
» 7- Sara Hoots vs Julia La petite chochonne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L’Echiquier :: Administration :: Mise en Jeu :: Pions validés-